Carence en Vitamine A : quels symptômes?

Pressé·e? Découvrez le résumé en fin de page ☺️

La vitamine A est une vitamine liposoluble, c’est à dire qu’elle se dissout dans les graisses, et non dans l’eau. Cette propriété lui permet par exemple d’accéder plus facilement à notre cerveau en traversant la « barrière hémato-encéphalique ». 

Elle est ainsi importante pour plusieurs de nos fonctions vitales : une bonne acuité visuelle, un système immunitaire fort, une santé cutanée et de bonnes capacités de reproduction.

Notre source principale de vitamine A sont les aliments. Il existe deux types de vitamine A, trouvées dans des aliments différents : la vitamine A préformée et la provitamine A.

  • l’autre nom de la vitamine A préformée est le « rétinol », et se trouve principalement dans les sources protéiques : viande, poisson, oeufs…
  • De l’autre côté, le corps convertit les caroténoïdes contenus dans les fruits et légumes.

Les deux sont bien sûr nécessaires à une santé équilibrée.

Bien que la déficience en vitamine A soit rare dans les pays développés, notre mode de vie occidental favorisant à tort l’alimentation riche en calories et pauvre en nutriments essentiels est aussi un risque.
Les personnes particulièrement exposées sont les femmes enceintes - ou pendant l'allaitement -, et les enfants.

Carence en vitamine A : quels symptômes?

1. Yeux secs

Il s’agit de l’un des symptômes les plus précoces de la carence en vitamine A.

Les troubles oculaires et visuels sont en effet les plus connus lorsqu’il en vient à considérer la déficience en vitamine A. Dans les cas extrêmes de carence, cela peut mener à une cécité totale, notamment par la mort de la cornée. En effet, nous verrons plus bas que la vitamine A est importante pour les tissus conjonctifs principalement composés de collagène.

Par exemple, une étude a montré que de fortes doses de vitamine A diminuait la prévalence de sécheresse oculaire de 63% parmi les enfants qui avaient été suppléments pendant 16 mois.

2. Troubles visuels, notamment nocturnes

La carence sévère en vitamine A peut être la cause d’une vision nocturne déficiente.

Cela explique en partie la prévalence plus élevée de cécité nocturne au sein des pays émergents.

Une étude réunissant des femmes souffrant de troubles visuels nocturnes s’est intéressé aux effets d’une supplémentation chez ces dernières.  Leur capacité à adapter leur vision à l’obscurité a été augmentée de 50% après seulement six semaines de traitement.

3. Retard de croissance

Les enfants ayant des apports trop faibles en vitamine A pourraient voir leur croissance ralentir. En effet, la vitamine A est nécessaire au développement du corps humain.

Plusieurs études ont montré que le fait de se supplémenter en vitamine A, avec ou sans autres nutriments, peut améliorer la croissance. La plupart des ces études ont été réalisées dans des pays émérgents.

Il est important de noter qu’un essai réunissant plusieurs études est parvenu à la conclusion que c’est bien la combinaison de vitamine A avec d’autres nutriments qui aurait le plus grand impact sur la croissance, alors que la supplémentation seule aurait moins d’effet.

Par exemple, des enfants Sud-Africains ayant reçu de multiples vitamines et minéraux avaient une croissance 0,5% meilleure que ceux qui recevaient uniquement de la vitamine A.

4. Infection des voies aériennes

Des infections respiratoires fréquentes peuvent être le signe d’une déficience en vitamine A.

La supplémentation pourrait aider à combattre ces dernières, mais les résultats restent mitigés.
Une étude équatorienne a montré que les enfants que prenaient 10 000 UI (unité internationale) de vitamine A par semaine développaient moins d’infections respiratoires que ceux qui recevaient un placebo.

Une autre étude a montré que des concentrations sanguines élevées en bêta carotène chez les personnes âgées pouvaient les protéger des infections respiratoires.

Mais d’un autre côté, une méta-analyse d’études a montré que la supplémentation en vitamine A pouvait aussi l’augmenter…

Ce qu’il faut en retenir, c’est que le risque est possible, mais non suffisant pour suggérer  systématiquement une supplémentation à ceux qui ne souffrent pas de véritable déficience vitaminique A.

5. Infertilité

La vitamine A est nécessaire à la reproduction. Que ce soit pour les femmes, ou pour les hommes.

Elle a également son rôle à jouer dans le bon développement des enfants.

Si vous avez des difficultés à avoir un enfant, une déficience en vitamine A pourrait en être l’une des raisons.

Par exemple, une étude suggère que les hommes infertiles auraient des besoins plus élevés en antioxydants du fait de l’augmentation relatives de stress oxydant chez eux. La vitamine A est en effet un acteur antioxydant dont on ne peut se passer.

De plus, des apports anormaux en vitamine A (une déficience en vitamine A, mais aussi une hypervitaminose A), seraient associés à des malformations congénitales.

6. Une cicatrisation difficile en cas de blessure cutanée

Une cicatrisation cutanée retardée, altérée, ou hypertrophique après une agression cutanée (blessure, chirurgie), pourrait être liée à de faibles apports en vitamine A.

En effet, la vitamine A stimule la création de collagène, un composant important de notre peau. Des recherches suggèrent que l’apport de vitamine A, qu’il soit oral ou topique (crème, lotion) peut renforcer la peau.

Par exemple, une étude a démontré que l’application de dommage enrichie en vitamine A a permis de prévenir les blessures cutanées associées au diabète.

Une autre étude a trouvé que les personnes âgées qui traitaient des blessures cutanées par l’application de crème enrichie en vitamine A a permis la réduction de 50% de la surface de leur blessure, comparativement à celles qui n’avaient pas utilisée la précieuse crème.

De plus, quelques études suggèrent qu’une carence en vitamine A serait la cause de perte de cheveux.

7. Peau sèche

Nous l’avons vu ensemble, la vitamine A permet la formation de collagène. Mais elle l’est aussi pour notre système immunitaire. Or, ce dernier est crucial au bon fonctionnement de notre barrière la mieux gardée: la peau.

Le fait de ne pas avoir de bons apports en vitamine A serait effectivement la cause du développement de maladies cutanées d’origine immunitaire, tels que l’eczéma ou le psoriasis.

L’eczéma est une maladie qui entraîne un assèchement de la peau, un prurit (sensation de grattage), et une inflammation (rougeur, chaleur et gonflement de la peau). Plusieurs études ont montré que l’alitretinoin, une prescription médicale avec une activité vitaminique A, serait efficace dans le traitement de l’eczéma. Les patients souffrant d’eczéma chronique ayant pris 10 à 40 mg d’alitretinoin par jour ont bénéficié d’une diminution de 53% de leur symptômes en trois mois.

Les problèmes de peaux sont courants, et notamment la peau sèche. Ceux-ci peuvent avoir diverses causes, mais la déficience chronique en vitamine A semble bien être l’une d’elles.

8. La vitamine A : anti-acné efficace

Nous dédierons un article entier à ce sujet, tant il touche de nombreuses personnes.

Nous avons compris ci-dessus que la vitamine A joue un rôle dans la cicatrisation cutanée en aidant à combattre l’inflammation et favoriser la production de collagène.

Dans une étude réalisée sur 200 adultes, les taux de vitamine A chez ceux qui souffraient d’acné étaient de 80 microgrammes plus faibles que ceux qui ne souffraient pas d’acné.

La vitamine A, en application locale ou systémique (prise orale), sont des traitements reconnus de l’acné. Des recherches montrent par exemple que les crèmes contenant de la vitamine A peuvent réduire la surface et la visibilité des lésions d’acné de moitié.

La forme la mieux connue de traitement anti-acnéique, et la plus efficace actuellement, est la prise orale de vitamine A : l’isotrétinoïne (Roaccutane). Ce traitement est très efficace, mais au prix d’effets secondaires majeurs, ce qui justifie une évaluation et un suivi médicaux attentifs.

Bonus connaissance : l’hypervitaminose A

Et à l’inverse, quel danger si nous consommons trop de vitamine A?

Vous l’aurez compris, la vitamine A est précieuse pour notre santé.
Mais un apport trop élevé en vitamine A peut être aussi dangereux.  En effet, se supplémenter à haute dose en vitamine A et pendant une longue période est risqué.

La vitamine A est stockée dans le foie et peut mener à des symptômes gênants voire risqués : troubles visuels, peau sèche et rugueuse, oedème osseux, peau sèche et ulcères muqueux, et confusion mentale.

Les femmes enceintes doivent tout particulièrement y faire attention. Nous avons vu précédemment qu’une hypervitaminose A pendant la grossesse est responsable de malformations congénitales.

C’est pourquoi nous vous conseillons de toujours consulter votre médecin avant de commencer une supplémentation en vitamine A.

La plupart des adultes ont besoin d’environ 800 microgrammes (0,8 mg) de vitamine A par jour. Cependant, les femmes enceintes en ont besoin de plus.

Que retenir de tout cela?

Un apport faible en vitamine A peut causer : une mauvaise vision nocturne, une infertilité, des troubles inflammatoires de la peau, un retard de croissance et infections diverses - notamment respiratoires.

Cette précieuse vitamine se trouve dans la viande, les oeufs,  et autres produits animaux, mais également dans les légumes rouges, oranges, jaunes et verts. Pour être sûr d’avoir des apports suffisants en vitamine A, il est conseillé de consommer ces aliments de façon variée.

Si vous pensez souffrir d’une déficience voire une carence en vitamine A, consultez votre médecin. En effet, grâce à une bonne alimentation voire dans certains cas une supplémentation, il sera relativement simple de corriger cette déficience. Cela vous évitera toutes les déconvenues que nous venons de citer!

 

 

Résumé

8 symptômes possibles de la carence en vitamine A.

  1. Yeux secs
  2. Vision nocturne déficiente
  3. Retard de croissance
  4. Susceptibilité aux infections
  5. Infertilité
  6. Mauvaise cicatrisation cutanée
  7. Peau sèche
  8. Acné

    Si cet article vous permis d’apprendre, de comprendre, les enjeux autour de nos apports en vitamine A, ou si vous avez une question, n’hésitez surtout pas à commenter ci-dessous. Nous répondons à tous vos commentaires.

    Si votre santé visuelle et générale vous préoccupe, et que vous lisez cet article en 2021 autre part que dans un journal papier, vous êtes au bon endroit.

    Découvrez comment prendre soin de vos yeux et de votre rythme circadien avec nos lunettes élégantes et haut de gamme qui vous protègeront des écrans. Dotées d’une technologie anti-lumière bleue, anti-UV et anti-reflet, elles deviendront vos meilleures alliées digitales.

    Vous n’aurez plus les yeux secs ou fatigués, vous dormirez mieux, et les migraines en fin de journée devant l’écran seront de l’histoire ancienne.

    Nous vous invitons aussi à lire notre article : « 40 aliments riches en vitamine A ».

    Leave a comment

    Please note, comments must be approved before they are published